annonces
Home / Actualités / Participation de l’ASAL au 1er Forum de la surveillance mondiale pour l’environnement et la sécurité en Afrique (GMES & Africa) Libreville (Gabon), du 19 au 23 novembre 2018

Participation de l’ASAL au 1er Forum de la surveillance mondiale pour l’environnement et la sécurité en Afrique (GMES & Africa) Libreville (Gabon), du 19 au 23 novembre 2018

L’Agence Spatiale Algérienne a participé au 1er Forum de la Surveillance Mondiale pour l’Environnement et la Sécurité en Afrique (GMES & Africa), qui s’est tenu du 19 au 23 novembre 2018 à Libreville (Gabon). Une rencontre de quatre jours, dédiée aux discussions sur les technologies innovantes dans le domaine de l’observation de la terre et ce, comme un appui au développement socio-économique de l’Afrique.

      A ce titre, le représentant l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL) a présenté le cadre institutionnel de l’ASAL et de ses entités opérationnelles, ainsi qu’un cas d’étude pratique sur le risque d’inondation par utilisation des techniques spatiales.

   Cette rencontre a réuni un grand nombre de participants dont l’Union Africaine, l’Union Européenne, quelques Agences Spatiales Africaines, les instituts de recherche d’Afrique, des universitaires ainsi que les fournisseurs et utilisateurs de services et de données d’observation de la terre et des partenaires Européens.

    Les objectifs et attentes de ce forum ont été mis en exergue par un programme très varié, comprenant :

  1. Foire-exhibition;
  2. Panels de discussion;
  3. Présentations faites par les représentants des consortiums;
  4. Séances de travail parallèles sur des thèmes tels que :
        • les changements climatiques;
        • les ressources naturelles;
        • les risques majeurs;
        • le développement et l’implémentation des services;
        • la formation et la coopération;
        • la mobilisation des ressources.

  Enfin, les recommandations formulées par l’ensemble des participants aux travaux, concernent notamment :

  1. L’amélioration des infrastructures de l’observation de la terre;
  2. les renforcements des capacités humaines et infrastructurelles;
  3. la coopération entre différents acteurs;
  4. la formation et la communication sur les produits et services de GMES & AFRICA;
  5. la mise en place des services en matière d’observation satellitaire.