annonces
Home / Actualités / Cartographie des zones irriguées à partir des images Alsat-2 en multi-dates : Cas de la plaine de la Mitidja.

Cartographie des zones irriguées à partir des images Alsat-2 en multi-dates : Cas de la plaine de la Mitidja.

La présente étude s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention entre l’Agence Nationale de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (AGIRE) et l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL), qui vise la mise à contribution de l’outil spatial dans la gestion durable des ressources en eau et l’amélioration des connaissances en matière des ressources en eau.

   L’objectif principal de cette étude est le suivi et la cartographie des zones irriguées à partir des images satellitaires à haute résolution, issues des satellites d’observation de la terre algériens Alsat-2Aet Alsat-2B en multi-dates.

  La cartographie des zones irriguées est primordiale pour la gestion de la ressource en eau, en particulier en période de pénurie de ressources et de sècheresse, liées aux changements climatiques. L’irrigation joue un rôle central dans les écosystèmes liés à l’eau et à l’agriculture, et au bien-être humain et à l’environnement. L’utilisation rationnelle de la ressource hydrique à travers la fourniture de statistiques précises sur les zones irriguées permet une gestion durable de l’eau et une meilleure prise de décision.

  A ce titre, l’outil spatial facilite la cartographie et le suivi des zones irriguées.

   Cette étude est basée sur un processus d’analyse statistique multi-temporelle d’indices de végétation par différence normalisée (NDVI) à partir des images satellitaires à haute résolution Alsat-2 sur trois périodes de l’année 2018 couvrant la plaine de la Mitidja.

Localisation de la zone d’étude dans plaine de la Mitidja

Couverture de la plaine de la Mitidja par les images Alsat-2 en multi-dates.

Estimation de l’indice de végétation (NDVI) à partir des images Alsat-2

    Les valeurs de l’indice ont été traduites en couleurs variant du bleu, qui correspond aux zones sans végétation tels que les plans d’eau et le sable, au jaune pour une végétation très dense et à forte activité chlorophyllienne. Les différentes teintes du vert sombre au vert clair traduisent les valeurs intermédiaires de l’indice. L’NDVI nous renseigne sur l’évolution saisonnière de la végétation (couverture et densité végétale) à travers la variation de l’activité chlorophyllienne en Avril, Juin et Septembre.

Zoom sur NDVI de l’image Alsat-2 acquise le 20 Avril 2018

Zoom sur NDVI de l’image Alsat-2 acquise le 15 Juin 2018

Cartographie des zones irriguées à partir des images satellitaire Alsat-2 couvrant la plaine de la Mitidja (Septembre 2018)

Zoom sur les zones irriguées cartographiées à partir des images Alsat-2couvrant la plaine de la Mitidja (Septembre 2018)

 

Histogramme décrivant les surfaces irriguées dans la région d’étude (plaine de la Mitidja) par période (avril, juin et septembre 2018)

Conclusion

    L’extraction de l’indice de végétation sur l’aire d’étude (plaine de la Mitidja) nous renseigne sur l’évolution saisonnière de la végétation (couverture et densité végétale) et ce, à travers la variation de l’activité chlorophyllienne qui est en relation avec la teneur en eau des végétaux aux périodes choisies d’avril, juin et septembre.

    En Avril, la superficie irriguée atteint 12 028Ha, du fait de l’abondance de la ressource hydrique issue de la saison des pluies.

    En Juin, on observe une diminution de la zone irriguée, qui passe à une superficie de 8 191Ha. La végétation s’est maintenue grâce à l’irrigation et aux réserves hydriques issues de la saison des pluies.

    Quant au mois de Septembre, la présence du couvert végétal est due exclusivement aux ressources hydriques issues de l’irrigation. En cette période, la superficie irriguée passe à 7 501Ha.