annonces
Home / Actualités / Programme de Surveillance Mondiale de l’Environnement et de la Sécurité en Afrique « GMES & Africa » « Observation de la Terre pour la Gestion durable de la Terre et de l’Eau» Atelier National –Centre National des Techniques Spatiales – Arzew 17 – 18 avril 2019

Programme de Surveillance Mondiale de l’Environnement et de la Sécurité en Afrique « GMES & Africa » « Observation de la Terre pour la Gestion durable de la Terre et de l’Eau» Atelier National –Centre National des Techniques Spatiales – Arzew 17 – 18 avril 2019

Dans le cadre du « projet d’appui à la gestion durable de l’eau et des ressources naturelles à travers la valorisation des données et technologies d’observation de la terre », du Programme de Surveillance Mondiale de l’Environnement et de la Sécurité en Afrique « GMES &Africa , un atelier nationalaété organisé à Arzew les 17 et 18 avril 2019 par le Centre des Techniques Spatiales de l’Agence Spatiale Algérienne, en partenariat avec l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS).

       L’objectif de cette rencontre portait sur la mise en œuvre de la phase nationale du projet à savoir l’identification des besoins des utilisateurs finaux, le diagnostic de l’existant et la définition des zones-pilotes autour des trois thématiques prioritaires :

  1. La surveillance de l’agriculture saisonnière et l’alerte précoce.
  2. L’évaluation des prélèvements d’eau à usage agricole.
  3. Le suivi et l’évaluation de la dégradation des terres.

      Plusieurs structures nationales concernées ont participé à cet atelier :

  • Ministère de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche (MADRP)
    • Direction Générale des Forêts (DGF);
    • Bureau National des Etudes pour le Développement Rural (BNEDER).
  • Ministère des Ressources en Eau (MRE)
    • Agence de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (AGIRE);
    • Agence Nationale des Ressources Hydrauliques (ANRH);
    • Office National de l’Irrigation et du Drainage (ONID).
  • Ministère de l’Environnement et des Energies Renouvelables (MEER).

     Le programme de l’atelier comportait deux sessions thématiques :

  1. Les applications spatiales pour la gestion des ressources naturelles.
  2. L’état des lieux et les besoins des utilisateurs finaux.

     Onze (11) communications  techniques ont été présentées, portant d’une part, sur les travaux et études d’applications spatiales réalisées par l’Agence Spatiale Algérienne au profit des secteurs utilisateurs nationaux, et d’autre part sur l’expérience de ces derniers, ainsique leurs besoins notamment en matière de renforcement de leurs capacités.

    Les débats qui ont suivi les communications techniques, ont permis aux utilisateurs finaux d’exprimer leurs besoins :

  • Cartographie de la sensibilité à la désertification dans une optique de neutralité de dégradation des terres.
  • Développement d’outils d’aide à la décision dédiés aux statistiques agricoles, au suivi de la dynamique de  l’occupation du sol et à la dégradation des terres.
  • Etude de la disponibilité des ressources hydriques souterraines au niveau des zones potentielles de mise en valeur.
  • Actualisation de la cartographie des aquifères.
  • Cartographie et suivi des zones irriguées et évaluation de la productivité de l’eau.
  • Renforcement des capacités (méthodologie et formation) pour l’estimation des stocks de carbone organique.
  • Renforcement des capacités pour la formation de formateurs pour la maitrise des outils spatiaux.
  • Caractérisation et suivi de l’évolution de la salinité des terres.
  • Inventaire des points d’eau dans les zones potentiellement favorables à la céréaliculture.

      En concertation avec les secteurs utilisateurs finaux, une zone pilote a été définie portant sur la région « Oued Mina –Bassin Versant de Sidi M’hamed Benaouda » chevauchant sur quatre Wilayas : Saïda -Tiaret – Mascara – Relizane.

      Des recommandations ont été retenues à l’issue des discussions portant principalement sur :

  • L’organisation en Algérie, au quatrième trimestre 2019, d’un atelier régional ASAL –OSS relatif à la mise en œuvre des trois thématiques prioritaires;
  • La création de synergies entre les projets actuels aux thématiques similaires;
  • La mise en place d’un espace commun pour le stockage et le partage d’informations;
  • La mise en place d’un groupe de travail permanent ASAL – Utilisateurs finaux pour la concrétisation des recommandations et le suivi des besoins.

Galerie Photos : déroulement de l’Atelier