annonces
Home / Cartographie géologique de l’Algérie au 1/2.000.000ème

Cartographie géologique de l’Algérie au 1/2.000.000ème

Au titre de la collaboration entre l’ASAL et l’Agence du Service Géologique d’Algérie « ASGA » (ex : Agence Nationale de la Géologie et du Contrôle Minier «ANGCM »), une étude a été réalisée sur la cartographie géologique par télédétection. L’objectif de ce projet est l’actualisation et la finalisation de la carte géologique de l’Algérie à l’échelle du 1/2.000.000ème, à partir de l’exploitation des images du satellite Algérien Alsat-1.

L’approche retenue est celle  d’une télé analyse synthétique, réalisée à partir de l’imagerie spatiale optimisée pour les applications de cartographie géologique, et s’appuyant sur une fine compilation de l’ensemble de l’information géologique disponible.

Les objets géologiques appréhendés sont les failles ou accidents cassants ainsi que les unités de paysages (les grands ensembles), qui se définissent par une signature spectrale et texturale, ainsi que par des unités de géomorphologie dynamique et structurale.

Mosaïque réalisée à partir des images satellitaires de l’ensemble du territoire national

Phases du projet :

  • Phase1 :
  • Collecte des documents (recherche bibliographique) ;
  • Analyse et traitement des images satellitaires ;
  • Interprétation des résultats.
  • Phase2 :
  • Ébauche d’une esquisse structurale ;
  • Travaux de terrain.

Phase3 :

  • Finalisation des travaux ;
  • Publication de rapports et notes scientifiques

Vue générale de la nouvelle carte géologique de l’Algérie au 1/2.000.000ème

Une fois l’actualisation de la carte achevée, des codes de couleurs propres à chaque ère géologique, ont été affectés à ces derniers en respectant la charte stratigraphique internationale et celle des codes de couleurs accordés à la commission de la carte géologique mondiale (Commission for the GeologicalMap of the World (CGMW).

Ce projet a permis:

– d’identifier de nouvelles formations et de « redessiner »leurs contours,

– de renommer certaines appellations,

– de tracer les limites géologiques sur la base des données images et d’informations exogènes,

– de vérifier et de cartographierles failles.