annonces

Articles récents

M. KAMECHE, Directeur du CDS Dans le cadre de la mise en place d’un programme d’échange et d’une plateforme de coopération entre l’Institut de technologie de Kyushu (KIT-Japon) et le Centre de développement de satellites (CDS-ASAL), des discussions entre le professeur Kei-ichi OKUYAMA de l’Institut de technologie de Kyushu (KIT-Japon) et les cadres du CDS ont été tenues afin d’explorer les points d’intérêts communs et les domaines de coopération. Les formations académiques (Master, PhD), les stages professionnels, les moyens d’essai pour les petits satellites, et le développement des nanosatellites ou CubeSat (1U, 2U) et des satellites de moins de 50kg en Algérie en coopération avec JAXA et KIT, ont été largement évoqués. Dans ce cadre, Mr. Sidi Ahmed BENDOUKHA, chercheur au CDS (ASAL), a été intégré dans l’équipe projet du satellite TEN-KOH, dont le lancement par la fusée H2-II avec GOSAT-2, est prévu pour l’été 2018. Il fonctionnera sur une orbite héliosynchrone de 600 km d’altitude. TEN-KOH est un petit satellite de 23 kg qui sera dédié au suivi des pôles Nord et Sud. Les discussions sont en cours pour recevoir les données missions du satellite au niveau de la station sol du CDS (Oran) à des fins de participation à des recherches appliquées. Il est à rappeler que Mr. Sidi Ahmed BENDOUKHA, a soutenu sa thèse de Doctorat le 22 septembre 2017 à l’Institut Kyushu de Technologie, Japon. Son travail de recherche a porté sur  »Study on Radio Frequency Communication Blackout Environments for A Small Deep Space Probe During an Atmospheric Re-entry’’. Cette thèse a été financée par l’Organisation des Nations Unies et traite des approches recommandées pour résoudre les causes des pannes de Radiofréquences (RF blackout). En parallèle, Dr. BENDOUKHA a contribué dans deux projets de satellites de l’Institut de technologie de Kyushu, en l’occurrence ; une sonde spatiale nano-profonde Shinen2 et le nano satellite Horyu-4. Il a développé des sous-systèmes de télécommunication et des parties de la charge utile des deux engins spatiaux et a participé à l’exploitation des deux satellites à partir de la station sol de kyutech. Soutenance de thèse de doctorat A doctoral dissertation was defended by Mr. Sidi Ahmed BENDOUKHA, researcher at the Satellite Development Centre (CDS / ASAL), on September 22nd, 2017 at the Kyushu Institute of Technology (KIT), Japan. This thesis, entitled  »Study on Radio Frequency Communication Blackout Environments for A Small Deep Space Probe During an Atmospheric Re-entry”, deals with the recommended approaches to solve the causes of RF blackout. The SMF window mitigation method is used in this dissertation to figure out the problem of communication re-entry and evaluated in terms of realistic applications, means to achieve the minimum amountof plasma electron densities (lower attenuation) dependent to variation of magnetic field strength. To achieve the intentions of the research, the following studies have been done: – The deployment of active real-time data acquisition on board space probe would be highly advantageous for space radiation detection and to reach the communication to deep space. – To integrate payload as sensor RPPD explored for the project in KIT Shinen2, developed by NASA JS & Center that can operate in deep space for harsh radiation environment and collect data for longer period based on some requirements. – The experiment was carried out to test a heat shield made by LATS, equipped with transmitter placed behind it tested for several megawatts per square meter of heat flux in a plasma flow of high enthalpy. – Is the first test executed to achieve the end of radio signal during re-entry phase through the LATS ablative materials developed at Okuyama Laboratory. – A study about a new method of communication called end of radio silence using the arc heating facilities of Japan ISAS/JAXA and JUTEM. – The dissertation defines an approach signal blackout occurring in the wake region and how to exactly solve the communication blackout problem. – The main purpose of this dissertation is to study a new mitigation SMF Static Magnetic Field technique for re-entry blackout via numerical simulations using OREX and ISAS measurements data in order to demonstrate the possibilities of the suggested schemes. – The significance of the used SMF method is established by computing the reduction in plasma attenuation and electron plasma density dependent to the plasma frequency, collision frequency and operation frequency. Graduation Ceremony Pictures Graduation picture with president of Kyushu Institute of Technology TEN-KOH Project Team

En prévision du démarrage de la campagne automnale 2017 de surveillance et de lutte contre le criquet pèlerin au niveau des régions de l’extrême sud Algérien et suite aux quantités importantes de pluies enregistrées et le risque de multiplication des populations des criquets au niveau de ces zones, l’Agence Spatiale …

Lire Détails »

Signature d’une convention cadre de collaboration entre le Ministère de l’Environnement et des Energies Renouvelables et l’ASAL

Le Ministère de l’Environnement et des Energies Renouvelables et l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL) ont signé le 28 septembre 2017, une convention cadre de collaboration, visant l’utilisation des technologies spatiales et de leurs applications dans la conception, l’étude et la mise en œuvre de grands projets de protection de l’environnement et …

Lire Détails »