Home / Actualités / 47ème session du Sous-comité Scientifique et Technique du Comité des Utilisations Pacifiques de l’Espace Extra-atmosphérique (COPUOS), à Vienne ( 08 – 19 février 2010)

47ème session du Sous-comité Scientifique et Technique du Comité des Utilisations Pacifiques de l’Espace Extra-atmosphérique (COPUOS), à Vienne ( 08 – 19 février 2010)

Le Sous-comité Scientifique et Technique du Comité des Utilisations Pacifiques de l’Espace Extra-atmosphérique (COPUOS) des Nations Unies a tenu sa 47ème session à Vienne du 08 au 19 février 2010. La délégation Algérienne était présidée par son Excellence Mme Taous Feroukhi, Ambassadeur d’Algérie et Représentant Permanent auprès des Nations-Unies, à Vienne.

Les représentants de 57 Etats membres ont pris part à cette session. Après l’adoption de l’ordre du jour de la 47ème session du Sous-comité Scientifique et Technique, le Président algérien sortant, a procédé à l’élection du nouveau Président élu pour un mandat de deux ans à partir de  2010.

Le Président a fait une déclaration dans laquelle il a donné un aperçu des travaux du Sous-comité et retracé les activités spatiales menées au niveau mondial durant l’année écoulée.

Au titre du débat général, la délégation Algérienne a présenté une déclaration mettant en exergue les principales activités spatiales réalisées en 2009, dans les volets applications spatiales, formation/recherche et coopération internationale.

Le Sous-comité a abordé, lors de cette cession, des questions scientifiques et techniques .Parmi les questions traitées, nous retiendrons celle relative au Programme des Nations Unies pour les applications des techniques spatiales.

Les activités du Programme  pour 2010 sont axées sur les domaines tels que la technologie des petits satellites au service du développement durable, la météorologie spatiale,  les systèmes mondiaux de navigation par satellite et le droit spatial.
Dans ce cadre, huit colloques et ateliers sont prévus dans différents Etats membres.

Le Sous Comité a noté que la 3ème Conférence africaine  sur l’application des sciences et techniques spatiales au développement durable a été organisée à Alger du 7 au 9 décembre  2009,  par  l’Agence Spatiale Algérienne avec l’appui du Bureau des Affaires Spatiales .Au cours de cette conférence, deux accords de coopération ont été signés :

  • le premier accord, signé entre l’Agence Spatiale Algérienne et le Bureau des Affaires Spatiales des Nations Unies, concerne la mise en place en Algérie du Bureau d’appui régional chargé de l’exploitation de l’information d’origine spatiale aux fins de la gestion des catastrophes et des interventions d’urgence UN- SPIDER, pour la sous région Afrique du Nord et Sahel.
  • le deuxième accord, signé entre les Agences spatiales de l’Afrique du Sud, de l’Algérie, du Kenya et du Nigéria, concerne le Projet « ARMC African Ressources Management », relatif à la mise en œuvre d’une constellation de satellites africains d’observation de la Terre, dédiés à la connaissance et à la gestion des ressources naturelles et de l’environnement en Afrique.

Une présentation de la Conférence a été faite en plénière par la délégation algérienne.
La quatrième Conférence africaine ALC se tiendra au Kenya en 2011.

Les représentants des pays qui ont participé à la 3ème Conférence africaine ont tenu à féliciter le Gouvernement algérien pour la très bonne organisation et le bon déroulement de cette manifestation.

Les autres questions traitées lors de cette session concernaient l’Application des recommandations de la troisième conférence des Nations Unies (UNISPACE III), le recours à des systèmes spatiaux pour la gestion des catastrophes,  les débris spatiaux, l’utilisation des sources d’énergie nucléaires dans l’espace, les objets géo croiseurs, l’orbite des satellites géostationnaires, la viabilité à long terme des activités spatiales, l’initiative internationale sur le climat spatial.