annonces
Home / Non classé / Signature d’une convention entre l’ ASAL et la DGF

Signature d’une convention entre l’ ASAL et la DGF

Une convention spécifique a été signée le 18 juin 2020 entre l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL) et la Direction Générale des Forêts (DGF) au siège du Ministère de l’Agriculture et du Développent Rural (MADR), en présence de Messieurs, le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, le Ministre délégué en charge de l’Agriculture Saharienne et des Montagnes, et le Ministre délégué en charge de l’Environnement Saharien,

Cette convention porte une coopération entre les deux institutions portant sur la mesure des indicateurs pour le suivi de la mise en œuvre de l’Objectif de Développement Durable numéro 15 (ODD-15) : « Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres ».

Au nombre de 17, les ODD constituent le programme des nations unies à l’horizon 2030, adopté par les états en 2015, visant notamment l’élimination de la pauvreté et la protection de la planète.

Quant à cette collaboration liant l’ASAL à la DGF, elle vise l’élaboration d’approches intégrées des thématiques concernées et l’analyse des indicateurs se rapportant à l’ODD-15 et ce, à partir de l’exploitation des données et images satellitaires, permettant notamment :

  • La mise en œuvre de méthodologie pour la mesure et le suivi des indicateurs;
  • La mise en œuvre de protocoles de collecte, d’analyse des données et de vérification d’information ;
  • La caractérisation et l’analyse des résultats.

La cérémonie de signature s’est déroulée en marge de la journée d’information organisée par le MADR à l’occasion de la célébration de la journée internationale de lutte contre la désertification et la sécheresse.

A ce titre, Mr Bouhlala Amine, Maître de Recherche au Centre des Techniques Spatiales (CTS/ASAL) a présenté une communication intitulée : « Contribution de l’ASAL à travers les outils de Télédétection au suivi et estimation de l’indicateur ODD-15.3.1, portant mesure de la neutralité de dégradation des terres (NDT)».

Cette communication s’est focalisée sur la présentation de l’approche méthodologique mise en œuvre en tenant compte des spécificités de l’Algérie, et de résultats obtenus, illustrés par une carte de dégradation et ce, en s’appuyant sur le calcul des trois sous-indicateurs suivants :

  1. Le Changement de la productivité des terres correspondant à la capacité de production biologique des terres en Algérie et ce pour une durée d’au moins 10 ans ;
  2. Évaluation des modifications du couvert terrestre en Algérie et détermination des classes de changement (dégradation, amélioration et stabilité) ;
  3. Stock de Carbone Organique du Sol (SOC), estimation de référence dérivées à partir de mesures in-situ.

Il est à signaler, que l’estimation du sous indicateur « SOC » nécessite une collaboration de la DGF et d’autres institutions nationales et ce, pour augmenter le nombre d’échantillons et améliorer la précision des mesures sur sites.

Enfin, les résultats obtenus sont de bon augure pour la suite des efforts qui restent à faire, visant la concrétisation des objectifs fixés dans la convention spécifique liant la DGF à l’ASAL.

Cérémonie de signature de la convention spécifique entre la DGF et l’ASAL

 

Cérémonie de signature de la convention spécifique entre la DGF et l’ASAL

 

Dr. Bouhlala Amine, Maitre Recherche (CTS/ASAL), présentant

sa communication sur la mesure de la neutralité de dégradation des terres (NDT), à partir

de l’outil spatial