L’Algérie a abrité du 04 au 06 octobre 2022, la 18ème session du Groupe de travail africain sur la réduction des risques de catastrophe, placée sous le thème “Des engagements à l’action – Renforcer l’action anticipative grâce à la mise en œuvre efficace du Programme d’alerte précoce multirisque et d’action rapide de l’Afrique” à laquelle,  a pris part l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL).

Cette session a été marquée par l’examen, en marge de cet évènement, de la proposition du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant à créer « une capacité civile continentale de préparation et de réponse aux catastrophes naturelles en Afrique ».

Cette initiative fédérera les efforts du continent en matière de prévention et de gestion des catastrophes, à travers l’intégration de l’ensemble des mécanismes actifs en la matière.

Cette proposition fera l’objet d’une proposition d’inscription à l’ordre du jour du prochain sommet de l’UA, prévu en février 2023, avant sa mise en place effective.

L’Algérie détient une expérience internationale dans la gestion des catastrophes ; Afin d’offrir aux participants une opportunité de partage des meilleures pratiques et des leçons apprises en matière de réduction des risques, la visite de cinq institutions et organismes nationales a été inscrite au programme de cette session.

C’est dans ce cadre que l’ASAL a reçu la visite d’experts de la Commission de l’Union Africaine intéressés par le rôle que joue l’outil spatial dans la réduction des risques de catastrophe.

Après avoir visité le siège de l’Agence, et la présentation des prototypes des satellites algériens, un exposé leur a été dispensé mettant en évidence l’utilisation de l’imagerie satellitaire et des systèmes d’information géographique dans la gestion, la prévention et la réduction des risques de catastrophe.

La première partie concernait les satellites d’observation de la terre et les applications spatiales telles que la lutte contre les feux de forêts, les inondations et la lutte anti acridienne.

La deuxième partie a été consacrée au satellite de télécommunications Alcomsat-1, ses différentes applications (téléphonie, télémédecine, éducation à distance, …) et la présentation de l’exercice de simulation de crise (séisme), effectué à Boumerdes en 2020.